unisa ITA  unisa ENG


ODUBSA - Osservatorio sui Diritti Umani: Bioetica, Salute, Ambiente

Observatory on Human Rights: Bioethics, Health, Environment

The Observatory on Human Rights: Bioethics, Health, Environment was founded in 2010 by prof. Stefania Negri and is based at the School of Law of the University of Salerno. It is a network of academic experts who are strongly committed to and supportive of international cooperation in teaching and research in the fields of international and European law, human rights law, health and biomedical law, environmental law. 

The organs of the Observatory are the Director (prof. Stefania Negri), the UNISA Scientific Committee, and the International Advisory Board.


The aim of the Observatory is to promote high-quality education, research and publications. Teaching activities include the organisation of cultural and training initiatives, such as conferences, workshops, seminars and summer/winter schools, dedicated to Italian and foreign undergraduate, graduate and PHD students, as well as to lawyers and health/environmental professionals. Research activities are mainly carried out in the context of international research projects approved and financed by the University of Salerno, the Italian Ministry of University and Research (MIUR) and foreign institutions (DAAD and the Italo-German University, Égide and the Italo-French University, the Spanish Ministry of Economy and Competitiveness, the UK Economic and Social Research Council).

The Observatory aims to stimulate multidisciplinary and multilevel (national, European, international) legal studies on topical and controversial subjects pertaining to its three main areas of interest: bioethics, health and environment. In particular, the Observatory focuses on the following fields of investigation:

  • the protection of human dignity and human rights in biomedicine, biotechnology and bioengineering; ethical and legal issues concerning the beginning and the end of life; ethical and legal issues concerning transplant tourism and organ trafficking;
  • health and human rights; public health and public health emergencies of international concern; infectious diseases; non-communicable diseases and lifestyles; falsification of medicines; food safety;
  • the right to a healthy environment; environmental health; biodiversity; the impact of climate change and natural disasters on health and other fundamental human rights.

The Observatory fosters the constitution of international research groups committed to the advancement of research on selected topics of common interest, also with a view to acceding to international research programmes and grants, organising joint conferences and making international publications.

The Observatory strongly encourages increasing scientific cooperation and networking between the School of Law of the University of Salerno and foreign academic institutions as well as internationally recognised scientific associations.

Logo ODUBSA - 2

Observatoire des droits de l'homme: bioéthique, santé, environnement

L'Observatoire des droits de l'homme: bioéthique, santé, environnement, qui a été fondé en 2010 par la prof. Stefania Negri, est basé à l'École de Droit de l'Université de Salerno. Il s'agit d'un réseau d'experts académiques qui sont fortement engagés dans la promotion de la coopération internationale dans l'enseignement et la recherche dans les domaines du droit international et européen, la protection des droits de l'homme, le droit sanitaire et biomédical, le droit de l'environnement.

Les organes de l'Observatoire sont le Directeur (prof. Stefania Negri), le Comité scientifique UNISA et le Conseil consultatif international. 


L'Observatoire vise à promouvoir la formation, la recherche et publications de haute qualité. Les activités d'enseignement incluent l'organisation d'initiatives culturelles et de formation, telles que conférences, workshops, rencontres d'études et écoles d'été/hiver, dédiés aux étudiants et doctorants italiens et étrangers, aussi bien qu'aux avocats et professionnels de la santé et de l'environnement. Les activités de recherche se déroulent principalement dans le contexte de projets de recherche internationaux approuvés et financés par l'Université de Salerne, le Ministère Italien pour l'Université et la Recherche (MIUR) et d'autres institutions internationales (DAAD et Université italo-allemande, Égide et Université franco-italienne, Ministère de l'economie et de la compétitivité d'Espagne, Conseil de recherches économiques et sociales du Royaume-Uni).

L'Observatoire a pour but d'encourager les études juridiques multidisciplinaires et multiniveaux (étatique, Européen, international) sur les sujets les plus actuels et problématiques se rattachant à trois domaines d'intérêt spécifique : la bioéthique, la santé, l'environnement. En particulier, l'Observatoire se propose d'approfondir les thématiques suivantes:

  • protection de la dignité humaine et des droits de l'homme dans les applications de la biomédicine, de la biotechnologie et de la bioingénierie; questions éthiques et juridiques qui se posent au début et à la fin de la vie; questions éthiques et juridiques liées au tourisme de transplantation et au trafic d'organes;
  • santé et droits fondamentaux; santé publique et urgences de santé publique de porté internationale; maladies infectieuses; maladies non transmissibles et modes de vie; falsification des médicaments; sécurité des aliments;
  • le droit à un environnement sain et propre; santé environnementale; biodiversité; développement soutenable; effets sur les droits de l'homme et la santé des changements climatiques et des désastres naturels.

L'Observatoire soutient le partenariat entre équipes de chercheurs italiens et étrangers travaillant sur des sujets d'intérêt commun en vue d'accéder à financements et programmes internationaux de recherche, d'organiser conférences conjointes et de réaliser des publications internationales.

L'Observatoire est fortement engagé dans la promotion d'une plus étroite coopération scientifique entre l'École de Droit de l'Université de Salerne et d'autres institutions académiques étrangères, aussi bien qu'associations scientifiques internationalement reconnues.